Quelques conseils pour faire un bon business plan

Réaliser un business plan efficace n'est pas toujours évident pour un porteur de projet. Certains points essentiels doivent être respectés afin d'assurer la cohérence du document. Les conseils pour rédiger un bon business plan.

Business plan : un outil de séduction

Le business plan est le moyen de communication privilégié de l'entrepreneur. Il doit véhiculer un message positif et être attirant dans son ensemble. Pour cela, présentez un joli business plan, lisible en un coup d'œil. Bridez votre plume, soyez concis et utilisez des infographies pour illustrer vos propos.

Optez pour une présentation innovante, un référentiel qui marque l'esprit et une œuvre qui restera gravée dans le mémoire pendant longtemps. Important : ajoutez un executive summary pour les lecteurs qui n'ont pas le temps de lire le document en entier. Votre investisseur vous sera reconnaissant de lui faire gagner du temps, et vous serez plus convaincant en présentant le fond de votre projet dès le début.

Les erreurs à éviter dans les business plan

Les écueils sont nombreux surtout lorsqu'on rédige un business plan pour la première fois. Voici le constat qui revient souvent :

  • Un business plan sans dépense : aucune dépense ne devrait-être omise
  • Des dépenses et des études non à jour : les prévisions (de dépenses) doivent être actualisées aux évolutions du prix.
  • Une étude de marché bâclée : les prévisions financières du projet doivent être basées sur une étude de marché approfondie et exacte.
  • Des chiffres surréalistes : un business plan n'est pas un concours du projet qui dégage le plus de chiffre d'affaires ou de marge
  • Des objectifs négligés : la prévision devrait répondre à la question fondamentale que toute entrepreneure se pose : l'activité est-elle rentable ?
  • Une relecture bâclée : faire relire le business plan par des personnes différentes est essentiel, car chaque lecteur aura sa vision du projet et ses propres remarques.

Adaptez un modèle à votre activité

Pour gagner du temps, plusieurs entrepreneurs partent d'un modèle de business plan téléchargé sur Internet. Cependant, pour être pratique un exemple de business plan doit être reformulé au contexte de l'activité de l'entreprise. Le business plan et le business model doivent être innovant si vous souhaitez obtenir le financement de sociétés comme Iron Group. Vous pouvez d'ailleurs retrouver un article sur ce sujet ici : http://www.parcours-entrepreneurs.fr/iron-group-service-entrepreneurs-innovants/.

Si vous souhaitez lancer un e-commerce, donnez plus d'importance au taux de conversion, panier moyen, et aux dépenses webmarketing associées à votre projet. Si vous projetez d'ouvrir un hôtel, insistez sur la présentation de vos atouts, de la saisonnalité, du processus de réservation et des services à la clientèle. Faites une bonne analyse de la concurrence, définissez qui sont les concurrents directs et indirects ?

Pour un business plan sur le karting, mentionnez le type de véhicule que vous proposez. Ajoutez des photos et des illustrations afin que les lecteurs puissent avoir une idée concise sur votre offre.

Faites un business plan adapté à votre investisseur

Votre présentation doit être pensée en fonction des besoins des investisseurs. Le retour sur investissement n'est pas toujours le point focal. Si vous montez un projet fondé sur la compétence, tel que la restauration ou l'hôtellerie, mettez en valeur l'équipe. Précisez la présence d'un chef étoilé ou d'un cuisinier de renom.

Pour les business de l'abonnement ou box, l'investisseur serait heureux d'apprendre plus sur l'originalité et le prix de votre offre. Après le test à succès de leur idée de box, « Gustave et Rosalie » (le box du cadeau La Petite Attention) a réussi à lever 500 000 euros auprès de Kima Ventures, d'Iron Group et d'un business angels. Notez que les porteurs de capitaux comme Iron Group (découvrez l'entreprise ici : http://www.reseau-entrepreneurs.fr/meet-iron-group/), au lieu de se positionner comme des tiers, accompagnent les promoteurs dans la réalisation de leur projet. Voilà pourquoi, ils privilégient l'idée aux prévisions.