Comment se protéger contre les intrusions

Il n’est plus un secret pour personne que  la sécurisation des maisons pose un véritable problème. D’ailleurs, quand vient le moment  d’aller en vacances voire en congés, certaines personnes n’hésitent pas à  solliciter l’aide d’un parent pour la garde de leur maison.

img1

La protection assistée

Elle consiste en l’installation de dispositifs technologiques pour assurer la sécurité des habitations. De nos jours, les options sont assez étendues et incluent notamment l’automatisation des entrées. Toutefois, s’il ne fallait en dégager que deux, nous vous conseillerions vivement d’utiliser les valeurs sûres que sont :

L’alarme : Il en existe plusieurs types. Si l’évocation de ce dispositif fait penser à l’émission d’un son strident en cas d’intrusion, il convient de faire remarquer que la chose a quelque peu évoluée. Désormais plus discrète, l’alarme  est plutôt connectée  à  votre Smartphone.  Ainsi,  lorsqu’ une  fenêtre  ou porte  est forcée, en cas de  coup de fusil ou s’il y a n’importe  quel autre  bruit, grâce au système de télésurveillance vous en serez forcément avisé afin d’alerter la police pour que les assaillants  soient arrêtés.

La   vidéo   surveillance : opter  pour  des cameras à installer en toute discrétion dans la maison est également une mesure de protection efficace. Comme dans le cas précédent, lesdites caméras peuvent être reliées à votre  ordinateur ou Smartphone.

Solliciter l’aide d’une compagnie de sécurité

En procédant de la sorte, un agent  de gardiennage assurera la protection de votre logement.

Simuler une présence

lorsque vous partez en  vacances ou  congés, vous pouvez laisser des chaussures juste à l’entrée, la  lumière allumée.

Renforcer la sécurité de vos portes et fenêtres

N’importe quel serrurier vous le dira, choisissez des serrures et  clés de sécurité de grande qualité.

Les clients
Satisfait
Sécurité
Excellent soutien

Licenciement pour faute avec contentieux prud’homal

Il existe deux principaux motifs de licenciement d’un salarié par un employeur. Si celui-ci peut être pour des raisons économiques, la société n’ayant plus les moyens de rémunérer le salarié et donnant lieu à une indemnité, il peut également l’être pour raisons personnelles, en cas de faute commise par l’employé lors de l’exercice de sa fonction.

Qu’est qu’un licenciement pour faute ?

Dans le cadre du travail, il peut y avoir différentes fautes reprochées au salarié, pouvant conduire à son départ de l’entreprise, allant de la faute simple à la faute lourde, dont le motif doit être réel et sérieux.

Parmi les motifs considérés comme réels et sérieux constituant une faute, citons par exemple l’abandon de poste, le non remplissage des objectifs fixés par l’entreprise et pour autant réalisables, ou encore le refus d’exécuter les instructions données par l’employeur.

Lorsque la faute est avérée, il s’agit d’agir vite puisque celles-ci se prescrivent deux mois après leur prise de connaissance par l’employeur.

La procédure de licenciement pour faute

La première étape de cette procédure est la convocation de l’employé par l’employeur, par lettre recommandée avec accusé de réception, pour un entretien préalable. Celle-ci doit être reçue au moins 5 jours ouvrés avant la date du rendez-vous fixé.

Au cours de cet entretien, il s’agit pour l’employeur d’exposé au salarié convoqué les motifs engageant cette procédure, et de laisser ce dernier se défendre. Le salarié peut se fait assister par un autre salarié ou encore un représentant du personnel.

Si cet entretien peut aboutir à une sanction simple, ou une rupture conventionnelle, la décision d’un licenciement pour faute donnera lieu à un courrier envoyé au salarié dans un délai de 2 jours minimum dans le cas d’une faute simple et d’un mois maximum en cas de faute grave ou lourde, auquel cas le salarié n’aura droit à aucun préavis.

Le rôle de l’avocat en droit du travail

Lorsque la procédure de licenciement pour faute avec contentieux prud’homal est lancée, les deux parties peuvent être assistée par un avocat en droit du travail Son rôle est d’exposer les faits et ainsi défendre votre position pour avoir gain de cause face à votre employé en tord.

En amont de ce procès, il peut vous conseiller pour mener à bien la procédure, en évitant les erreurs qui aboutiraient à un vice et pourraient l’annuler (ex : non respect du délai de 5 jours pour la convocation à l’entretien). Il vous conseillera également sur les éléments à fournir et sur l’attitude à adopter face au Conseil des Prud’hommes

Serrurerie, Alarme: Comment se protéger contre les intrusions?

Il n’est plus un secret pour personne que  la sécurisation des maisons pose un véritable problème. D’ailleurs, quand vient le moment  d’aller en vacances voire en congés, certaines personnes n’hésitent pas à  solliciter l’aide d’un parent pour la garde de leur maison. Mais savez-vous qu’il est possible de protéger sa maison, contre  les intrusions ? Dans cette optique deux  choix  s’offrent à vous, la protection assistée et  celle physique

La  protection assistée

Elle consiste en l’installation de dispositifs technologiques pour assurer la sécurité des habitations. De nos jours, les options sont assez étendues et incluent notamment l’automatisation des entrées. Toutefois, s’il ne fallait en dégager que deux, nous vous conseillerions vivement d’utiliser les valeurs sûres que sont :

L’alarme : Il en existe plusieurs types. Si l’évocation de ce dispositif fait penser à l’émission d’un son strident en cas d’intrusion, il convient de faire remarquer que la chose a quelque peu évoluée. Désormais plus discrète, l’alarme  est plutôt connectée  à  votre Smartphone.  Ainsi,  lorsqu’ une  fenêtre  ou porte  est forcée, en cas de  coup de fusil ou s’il y a n’importe  quel autre  bruit, grâce au système de télésurveillance vous en serez forcément avisé afin d’alerter la police pour que les assaillants  soient arrêtés.

La   vidéo   surveillance : opter  pour  des cameras à installer en toute discrétion dans la maison est également une mesure de protection efficace. Comme dans le cas précédent, lesdites caméras peuvent être reliées à votre  ordinateur ou Smartphone.

La protection  physique

Bien que l’efficacité des moyens technologiques évoqués ci-dessus ne soit pas remise en cause, il est aussi possible d’avoir recours aux options  suivantes pour  protéger votre maison contre les intrusions :

Solliciter l’aide d’une compagnie de sécurité : En procédant de la sorte, un agent  de gardiennage assurera la protection de votre logement. Sa présence dissuadera certainement les intrus.

– Simuler une présence : lorsque vous partez en  vacances ou  congés, vous pouvez laisser des chaussures juste à l’entrée, la  lumière allumée,  ou user de tout autre subterfuge pouvant faire  croire que la maison est habitée.

– Renforcer la  sécurité de  vos portes et fenêtres : N’importe quel serrurier vous le dira, choisissez des serrures et  clés de sécurité de grande qualité. Par ailleurs, il faut que  les fenêtres  soient  protégées par des barres de fer solides. C’est l’accès direct à vos locaux qui est en jeu. En cas de faille sur ce système, faites appel à un dépannage le plus rapidement possible.

– Assurer un bon système d’éclairage : La maison doit être éclairée aussi bien de l’intérieur  que de l’extérieur.

Poser sur votre clôture, une rangée de fer pointu ou tranchant : Cette précaution rend l’escalade difficile.

Prenez un animal de compagnie : un chien par exemple pourra vous être utile, car sa présence freinera  les ardeurs des visiteurs indélicats.

Ayez de bonnes relations avec votre voisinage Une bonne entente avec vos voisins est recommandée.  Ceux-ci peuvent en effet vous informer de la moindre présence suspecte ou alerter  la police  lors de vos  absences.

En somme, protéger sa maison contre les intrusions  est la meilleure décision à prendre pour ne pas être surpris. Plusieurs techniques s’offrent à vous en fonction de votre bourse. Faites aussi preuve d’ingéniosité, de créativité, afin de tromper la vigilance des visiteurs indélicats.